Chevaleresque !

Article d’Edouard de Mareschal

Le Figaro Magazine – vendredi 26 novembre 2021

Du Guesclin, de Frédéric Morvan, Éditions Fayard

Il prit part à tous les grands conflits de son temps : guerre de succession de Bretagne, guerre de Cent Ans, guerre civile de Castille… Mais sa mémoire divise encore aujourd’hui. Modèle de loyauté au roi pour les uns, il est conspué par les nationalistes bretons qui le voient comme un traître à leur cause.

Un procès que Frédéric Morvan juge absurde : « À l’époque et bien après, de nombreux Bretons se mirent au service de ces rois », écrit-il dans la biographie très sérieuse qu’il consacre au petit chevalier devenu connétable de France. Du Guesclin n’a pas fait pour autant un bon serviteur de la Couronne, juge l’auteur, qui souligne ses rapports conflictuels avec les principaux conseillers de Charles V. Mais il a participé à la formation d’une influente noblesse bretonne, issue des hommes qu’il a recrutés et couverts de gloire.

ÉDOUARD DE MARESCHAL